Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 novembre 2017

La Lettre de Patrick LE HYARIC - 12 Novembre 2017

     Bonjour à chacune et à chacun d'entre vous,

      J'ai consacré cette semaine l'éditorial de l'Humanité Dimanche à la situation en Espagne et en Catalogne en critiquant vertement la complicité des institutions européennes avec le gouvernement Espagnol qui bafoue allègrement toutes les valeurs que les institutions européennes prétendent défendre. Elles le font à géométrie variable, ce qui ne fait qu'ajouter encore à leur déjà profond discrédit.

     Ceci ne fait pas de moi un soutien des dirigeants Catalans, loin de là. Mais le principe qui me guide en toute situation est qu'on ne règle pas des questions politiques par des mesures administratives, de justice et de police. Les forces de transformations sociales en Espagne et en Catalogne et notre amie la Maire de Barcelone ont une attitude juste. http://patrick-le-hyaric.fr/catalogne-europe-2/

Paradise Papers

     Cette semaine, alors que nous célébrions l'anniversaire du déclenchement de la révolution d'Octobre 1917, le capitalisme mondialisé montrait une nouvelle fois cette facette noire de son visage balafré : les puissants et les transnationales se soustraient à leur devoir de reverser au pot commun leur dû sous forme d'impôts. Après les séries de révélations d'existence des paradis fiscaux ces dernières années, une nouvelle fois un consortium de médias a révélé ce qu'ils ont baptisé les « Paradise Papers ».

     Un économiste évalue à 40% les profits qui échappent à l'impôt, pendant que le secours catholique, après le secours populaire, confirmait la montée de la pauvreté dans notre société. C'est la démocratie que les puissants de la nouvelle oligarchie assassine. En effet, les deux piliers essentiels du contrat démocratique sont l'égalité devant la loi et l'égalité devant l'impôt. Un grand combat populaire devrait être initié autour de ces enjeux. Nos amis Alain et Eric Bocquet ont déjà produit un énorme travail autour de ces questions. Moi-même je suis membre de la commission d'enquête sur les Panama Papers. J'y reviendrai

100 ans de la révolution d'Octobre 1917

     S'agissant d'Octobre 1917, on a assisté à un refus d'informations contradictoires, de débats à son sujet. Certes, on a ressorti au Figaro et ailleurs les vieux poncifs selon lesquels le stalinisme était contenu dans l'action de Lénine et même dans les œuvres de Karl Marx. Je ne peux que conseiller vivement la lecture du dernier livre de Lucien Sève « Octobre 1917 : une lecture très critique de l'historiographie dominante » suivi de textes de Lénine, aux Éditions sociales. Il faut remercier Lucien Sève pour ce livre très documenté, précis et d'une grande utilité.

     L'Humanité a publié un hors-série également très documenté et utile à lire. Je conseille aussi de lire la tribune de Paul Ariès publiée dans l'Humanité de jeudi dernier, ainsi qu'un dossier dans l'Humanité de lundi dernier avec un bel article d'un connaisseur : Jean-Paul Piérot. Même si à mon sens le léninisme n'est pas opérant pour aujourd'hui, lire, étudier et comprendre Lénine est plein d'enseignements pour n'importe quel militant qui se réclame du progressisme, au lieu de tout jeter comme cela se fait trop souvent.

     Un puissant paradoxe est en train de naître sous nos yeux : au cœur d'un capitalisme ultra-dominant sont en train d'émerger des mouvements mondiaux dans le prolongement et dépassant les grands forums sociaux internationaux des vingt dernières années. C'est ce que disent ces mouvements internationaux contre les paradis fiscaux, les mouvements pour l'écologie et la défense de la planète, les mouvements pour le respect des femmes et l'égalité et d'autres encore.

     En ce sens, le forum européen qui s'est tenu à Marseille cette fin de semaine à l'initiative unitaire européenne et initiée par le Parti communiste est très important.

Hommage à Antoine Casanova

     J'ai participé jeudi dernier à un bel hommage à notre ami et camarade Antoine Casanova à la mairie de Versailles où il fut élu. Le maire et l'ancien maire, Étienne Pinte, présidaient cette cérémonie. Je mets à votre disposition le texte de ce que j'y ai dis. http://patrick-le-hyaric.fr/discours-en-hommage-a-antoine...

Démolitions d'équipements par l'armée israélienne

     La Haute représentante pour l'Union Européenne m'a donné raison dans une réponse à la question que je lui avais posée à la fin de l'été à propos de la destruction d'écoles et de panneaux solaires Palestiniens par l'armée israélienne. Mme Moghérini fait valoir à juste titre que ces destructions constituent « des obstacles à une solution fondée sur deux Etats ».

     Elle informe de la valeur des destructions engendrées depuis 2014 par l'action illégale des autorités israéliennes s'élevant à 1.156.129 euros soit le double de l'année 2016. L'Union européenne doit demander à Israël de rembourser ces sommes. http://www.patrick-le-hyaric.eu/israel-demolitions/

Glyphosate : l'opinion des peuples peut être entendue

     À la suite d'un vote du Parlement européen le 24 octobre dernier, la Commission européenne avait dû reculer à deux reprises. Elle était passée de la proposition d'un renouvellement de la licence d'exploitation de cet herbicide de 15 ans à 10 ans, puis elle avait dû concéder 5 ans.

     D'autre part, elle restait floue sur une question importante : celui de l'interdiction au terme des 5 ans ou du … renouvellement de la licence au terme de cette période. Or il faut obtenir une décision de sortie et non une durée au terme de laquelle on se réengagerait dans une négociation pour un renouvellement.

     Ce jeudi 9 novembre, le Conseil des ministres européen n'a pas pu trouver un accord faute de majorité. En effet, il faut une majorité dite « qualifiée » c'est à dire que 55% des États membres représentant au moins 65% de la population de l'Union doivent approuver. Ce n'est pas le cas puisqu'il n'y a, selon ce mode de calcul, que 37% des voix. La France a voté contre la proposition.

    Autrement dit il n'y a pas d'adhésion dans l'Union européenne pour autoriser la poursuite de la fabrication et la vente du Glyphosate jugé comme « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer. C'est la huitième fois que les institutions européennes sont dans l'obligation d'ajourner leur décision.

La pression doit se maintenir car la Commission a en théorie le pouvoir de décider comme elle l'a déjà fait en 2017 pour l'autorisation de la culture du maïs OGM « MON810 » de Monsanto. Elle n'a pas aujourd'hui le rapport de force pour le faire mais la vigilance s'impose tout de même. http://www.patrick-le-hyaric.eu/glyphosate-opinion-entend...
 
Le débat oui, le discrédit NON !

     En toute chose le débat, la confrontation démocratique est nécessaire, y compris entre journaux. Mais, le cadre du débat démocratique est allègrement franchi par les mises en accusation violentes du directeur de Mediapart Edwy Plenel. Autant il est sain, normal, voire essentiel de confronter des jugements raisonnés sur les positions des uns et des autres dans le débat public, autant rien ne justifie la violence des attaques qu'il a à subir, notamment celles, infamantes, d'avoir couvert des viols ou d'être un agent du terrorisme islamique.

     La tentative de discréditer des oppositions par de tels arguments outranciers et calomniateurs porte un lourd préjudice au débat public, déjà bien grevé par les postures, polémiques stériles et les bavardages qui ne sont qu'un miel couvrant les spasmes d'un système producteur d'inégalités, destructeur des biens communs, menaçant pour la planète et fauteur de guerres.

     Je rajoute concernant cette affaire que les prises de positions de Edwy Plenel et les contacts, somme toute relatifs et critiques, qu'il a pris avec M. Ramadan s'inscrivent dans le nécessaire combat antiraciste. En discuter l'opportunité et les modalités est indispensable. Mais lui porter le discrédit par des coups bas, inacceptable. http://patrick-le-hyaric.fr/le-debat-oui-le-discredit-non/

Restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne semaine.

Fraternellement,

Patrick Le Hyaric

 

 

Écrire un commentaire