Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 mai 2017

La Lettre de Patrick LE HYARIC - 21 Mai 2017

Bonjour à toutes et tous,

     Une partie de la semaine a été consacrée à la session parlementaire à Strasbourg avec des va-et-vient à Saint-Denis et Aubervilliers. J’ai consacré mon éditorial de L’Humanité Dimanche « à situation nouvelle, réponses nouvelles » à un décryptage de l’installation du nouveau pouvoir. Ce texte a été écrit avant la formation du gouvernement. Celle-ci confirme les orientations essentielles que j’y décris. On s’apercevra au fur et à mesure que ce sont bien les projets de droite qui guideront l’action. C’est une composition qui vise à nier la politique, et ses débats et contradictions au profit d’une orientation unique conforme aux canons « européistes » des actuelles institutions européennes. Derrière ce prétendu « apolitisme », c’est le pouvoir à la technostructure et aux « marchés ».

     Il est dommage que face à un tel déferlement qui va s’abattre sur les familles populaires, les forces de transformation, notamment celles qui ont porté J-L. Mélenchon si haut, n’aient pas pu s’entendre pour présenter des candidats communs aux élections législatives. Des chances sont ainsi gâchées pour créer les conditions d’une autre majorité parlementaire favorables aux travailleurs et à la jeunesse. Est-il trop tard pour retirer des candidats et créer les conditions d’un nouvel élan ? Je ne le crois pas. Il n’est jamais trop tard.

     Un événement d’importance a eu lieu mardi dernier avec l’arrêt de la Cour européenne de justice à propos de l’accord de libre échange « Union Européenne-Singapour ». La cour de justice dit clairement que les traités de libre-échange doivent être approuvés par les États et les parlements nationaux car il ne s’agit pas de simples traités commerciaux puisqu’ils comportent le projet d’harmonisation de normes sociales ou environnementales  et les fameux tribunaux arbitraux privés. «  Les dispositions de l’accord relatives aux investisseurs étrangers autres que direct ainsi que celles relatives au règlement des différends entre investisseurs et États ne relèvent pas de la compétence exclusive de L’Union, de sorte que l’accord ne peut être conclu, en l’état, sans la participation des États membres «  écrit la cour.

     Le mouvement doit maintenant pouvoir s’appuyer sur cet arrêt pour obliger à un débat au Parlement français et à un vote. Chacun comprend bien que le vote en faveur des candidats du pouvoir d’aujourd’hui, ceux d’hier ou d’avant-hier, sera défavorable à l’annulation du traité de libre-échange avec le Canada.

     J’exprime à nouveau ma solidarité avec les salariés de GM&S dans la Creuse que le pouvoir et notre industrie automobile doivent entendre.

     J’ai demandé dès l’ouverture de la séance du Parlement européen lundi dernier qu’une commission d’enquête européenne soit diligentée auprès des prisonniers politiques Palestiniens.

     Nous avons d’autre part agi pour obtenir une résolution du Parlement européen reconnaissant à nouveau L’État Palestinien.

     J’ai participé au 14ème numéro de Regards sur l’actualité avec Eugénie Barbezat et Frank Cartelet.

     Restant à votre disposition, avec mes fraternelles salutations.

Patrick Le Hyaric. 

Pour me contacter : 

L'Humanité-Secrétariat du directeur, 5 rue Pleyel, Immeuble Calliope, 93200 Saint-Denis
contact.patricklehyaric@gmail.com / 01 49 22 72 01

 
 
Un accord important de la Cour de la justice européenne : http://www.patrick-le-hyaric.eu/un-accord-important-de-la...
Je demande une commission d'enquête sur la situation des prisonniers palestiniens :
Regard sur l'actualité #14 : watch?v=zvYCHyBA27o

15 mai 2017

Les salariés et la population de l'Indre soutiennent les salariés de GM&S

ACCENTUONS LA MOBILISATION AVEC LES SALARIÉS

LA CONTINUITÉ DE L'ACTIVITÉ EST POSSIBLE

Communiqué du Front de Gauche (P.C.F. / Mouvement des Citoyens, ..)

 

     Les salariés de GM&S , entreprise de la souterraine employant des salariés de l'Indre mènent une lutte pour obtenir une reprise de leur entreprise avec surtout, un carnet de commande et du travail pour tous. Ils portent un projet industriel permettant la diversification de l'activité de leur usine.

     Les pouvoirs publics locaux, mais aussi le Ministère de l’Économie, dirigé, à l'époque, par Emmanuel Macron sont informés. Malheureusement, rien ne bouge malgré des promesses et deux ans de mobilisation sans relâche de ses 277 salariés soutenus par les habitants. Aujourd'hui, afin d'éviter la fermeture du site (deuxième employeur de la Creuse), ils sont contraints d'utiliser la manière forte et demandent à être entendus.

     Les donneurs d'ordres, PSA et Renault, ont largement les moyens de permettre la mise en oeuvre du projet des salariés de GM&S. L’État est actionnaire et il peut s'engager concrètement à créer les conditions pour que GM&S puisse continuer son activité.

     Nous invitons les salariés et la population de l'Indre à venir soutenir les salariés de GM&S devant leur entreprise le mardi 16 mai prochain à 15h00 à la Souterraine. Exigeons tous ensemble un délai supplémentaire pour permettre la reprise de l'activité. 

     Une large délégation du Front de Gauche de l'Indre sera présente avec ses candidats et ses propositions.

      Cordialement,

      Pour le Front de Gauche

     Dominique BOUÉ

 

 3, rue Henri Devaux 36 000 Châteauroux - Tél. 02 54 22 04 44 - email: pcf.36@orange.fr  Retrouvez toute l'actualité du PCF de l'Indre sur : pcf36.jimdo.com  et sur  facebook - Blog: http://pcfindre.hautetfort.com

05 mai 2017

La Lettre de Patrick LE HYARIC - 5 Mai 2017

Bonjour à toutes et tous,
 
Ces derniers jours ont évidemment été marqués par les débats pour le second tour de l’élection présidentielle. Ils ont constitué des moments de poursuite de la politisation de larges fractions de la société qui ont pesé, soupesé, confronté leur opinion sur la meilleure manière de battre ou de faire reculer l’extrême droite. Le débat télévisé a été vécu comme un moment de haine, de démagogie, de mensonges sans propositions pour l’avenir de la part de la cheffe de l’extrême droite. De son côté, M. Macron n’a donné aucun signe supplémentaire qui tienne compte des voix des candidats de gauche, dont les millions de voix de J-L. Mélenchon. Pourtant, l’urgent dimanche est de battre Mme Le Pen et de faire baisser son score. Que l’extrême droite soit à 20 ou 40 pour cent n’est pas indifférent du point de vue du rapport de force ! C’est le sens de mon éditorial de L’Humanité Dimanche de cette semaine.
 
Je mets aussi ici à votre disposition un texte de Jack Ralite
 
Cette semaine est une nouvelle semaine de souffrances des prisonniers politiques Palestiniens en grève de la faim pour retrouver leurs droits dont celui des visites de leurs familles. M. Barghouti est placé à l’isolement dans un état de santé préoccupant. La solidarité doit se renforcer et se faire entendre plus fort.
 
Je viens d’interroger la Commission européenne sur la situation de l’usine Whirpool qui va être délocalisée dans une zone franche en Pologne. Je demande un mécanisme permettant d’évaluer les gains financiers en fiscalité de cette entreprise si elle délocalise (cela ressemble à une forme de paradis fiscal) et de réclamer l’équivalent de gain pour le rapatrier sur le site d’Amiens pour un repreneur ou mieux pour donner la possibilité aux salariés s’ils le souhaitent de créer un coopérative de production.  Cette somme ajoutée au remboursement des aides publiques donnerait des moyens pour une reprise et des investissements.
 
Vous pouvez regarder également la nouvelle émission Regards sur l’actualité avec Eugénie Barbezat et Franck Cartelet.  On y parle de Brahim Bouarram, de Tati, des exécutions dans l’Arkansas et de culture.
 
Nous commencerons la semaine prochaine la préparation de l'édition 2017 de la Fête de L’Humanité. Nous vous donnerons mercredi de premières informations.
 
Bonne fin de semaine à chacune et chacun d’entre vous. 
 
Patrick Le Hyaric
 
Pour me contacter : 
L'Humanité-Secrétariat du directeur, 5 rue Pleyel, Immeuble Calliope, 93200 Saint-Denis
contact.patricklehyaric@gmail.com / 01 49 22 72 01
 
Au nom de la République, rejeter l'extrême droite ! : http://patrick-le-hyaric.fr/au_nom_de/
Debout résistons et construisons poétiquement : http://patrick-le-hyaric.fr/resistons/
Question à la Commission européenne sur la délocalisation de Whirlpool Amiens : http://www.patrick-le-hyaric.eu/whirlpool/
Compte-rendu de la réunion de session du Parlement européen du 26 au 27 avril 2017 : http://www.patrick-le-hyaric.eu/27-04-17/
Regard sur l'actualité #12 : Racisme, abstention, TATI, peine de mort, artistes en exil : watch?v=lubq2Thf08g